• Avis sur SoulCalibur V - suite

     

    Le Multijoueur comme plat de résistance

    Fin de l'avis sur SoulCalibur V

    soul2.JPG

    Ayant déjà fait son apparition sur le 4ème volet, le mode multijoueur fait son grand retour et est clairement le point central du jeu. Et sur ce point, la durée du soft semble infinie et votre limite ne sera dictée que par votre envie ou non d’affronter d’autres joueurs sur le live.

    Au moment du test, toutes les fonctionnalités en ligne n’étaient pas disponibles. Bien que limitées, elles sont suffisantes pour profiter d’une expérience de jeu enrichissante. Du simple versus contre un ami à des petites joutes jusqu’à 6 joueurs maximum dans une salle réservée pour l’occasion, où le chat écrit sera disponible, tout est fait pour s’affronter et exposer à son adversaire son savoir faire. Une fenêtre de visualisation est même disponible pour voir vos adversaires s’affronter en attendant votre tour. Pratique pour repérer leur point faibles ...

    Ajoutez à cela des tournois qui seront organisés avec des classements dédiés et votre exprit de compétition sera largement satisfait. Vous en voulez encore ? Sachez que vous pourrez enregistrer certains de vos amis comme rivaux et voir leur dossier de combats pour le comparer au vôtre. Il est également possible d’enregistrer et diffuser les vidéos de vos meilleurs combats et regarder celles des autres joueurs.

    Et en guise de dessert…

    Vous avez terminé le mode histoire et vous ne trouvez pas d’adversaires à votre taille sur le multijoueur. Un petit tour dans les autres modes de jeu pourrait bien vous faire passer le temps agréablement.

    Tout d’abord, le mode arcade vous permettra d’enchainer 6 combats et vous pourrez recommencer à volonté pour tenter de battre votre temps. Certains regretteront le fait de ne pas avoir un mini mode histoire pour chaque personnage.

    Ensuite, un mode combat rapide vous proposera près de deux cents batailles dont chaque victoire débloquera un titre, à la manière de Command and Conquer , que vous pourrez utiliser sur votre carte d’identification.

    Et enfin, un mode Armes légendaires où vous affronterez des personnages à l’I.A plus coriace. Et croyez-moi, elle l’est !

    Un mode création de personnage est également disponible. Vous pourrez choisir parmi les combattants existants et en modifier la tenue, la taille pour en faire un personnage unique que vous pourrez utiliser en multijoueur. Tous les éléments ne sont pas disponibles au début, certains se débloquant en mode histoire ou dans les autres modes.



    Un casting de premier choix !

    Côté personnages, SoulCalibur V assure un max avec pas moins de 28 combattants parmi lesquels on retrouvera Cervantes, Mitsurugi, Nightmare, Voldo sans oublier l’invité de marque, Ezio Auditore tout droit venu d’Assassin’s Creed .

    Avis final :

    Graphiquement inégal au niveau des arènes de combats, SoulCalibur V m’a déçu également au niveau de son mode histoire. Mais les multiples possibilités du mode multijoueurs et les autres modes de jeu m’auront réconforté avec le titre.

    Une fois bouclé, le mode histoire n’a plus aucun intérêt de rejouabilité mais les autres modes feront que le joueur y reviendra régulièrement que ce soit pour affronter un amis le temps de deux ou trois batailles ou de participer aux tournois qui seront organisés.

    Les fans devraient y trouver leur compte et la simplification du gameplay devrait permettre à Namco de s’attirer d’autres joueurs moins habitués aux jeux de combats.