• Avis sur Mass Effect 2 - suite

    suite de notre  Avis sur Mass Effect 2

    maas2.JPG

    Parler moins, tirer plus

    Les phases de shoot présentes tout au long du titre, restent assez fidèles à ce que l'on connait déjà. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose de très nerveux ni de vraiment diversifié. Les ennemis sont souvent les mêmes légèrement déclinés, et le bestiaire reste assez limité. Le tout est cependant plaisant, mais j'ai tendance à voir ces phases comme des QTE juste un peu plus évolués. Si la comparaison peu sembler étrange, on ne garde pas de réels souvenirs de ces phases, qui servent l'histoire, sans marquer le joueur.

    A votre disposition diverses armes, de l'arme de poing au lance roquette, et toute une série de pouvoirs propres à chaque race. Certains seront plus à l'aise à proximité de l'ennemi un fusil à pompe en main, d'autre seront cachés à l'affut d'une occasion pour détruire un ennemi d'un seul coup des que leur pouvoir sera à nouveau disponible.
    Comme dans tout RPG, chaque mission rapporte de l'EXP à répartir dans différents talent. La encore vous pourrez opter pour un maniement des armes plus efficaces, ou encore des pouvoirs plus puissants.

    L'aventure de votre équipage passera aussi par l'exploration de votre univers et des différentes planètes qui la compose. En dehors des crédits que vous récolterez au fil des missions, un système de collecte de ressources est également présent. Ces métaux et gaz rares seront ensuite employés dans la recherche d'améliorations pour vos armes, vos armures, et même votre vaisseau.


    Si le premier Mass Effect avait vivement été critiqué à cause de la maniabilité pénible du véhicule d'exploration, Mass Effect 2 propose une collecte différente mais encore moins passionnante. Il suffit en effet de s'approcher de la planète cible, et de la scanner dans son ensemble en déplaçant manuellement une cible sur l'ensemble de sa surface. Reste ensuite à lancer une sonde sur la zone ou le métal est détecté. Sachant que le titre propose au bas mot environs 50 planètes différents, et que dans un premier temps la cible de recherche est horriblement lente... Vous ne garderez vraiment pas un très bon souvenir des cette phase de jeu.

     

    Parler peu mais parler bien

    Même si Shepard est beaucoup moins bavard dans ce volet que le précédent, les dialogues restent toujours une phases de jeu importante, et ils bénéficient d'une mise en scène percutante. Chaque choix implique différents effets, même si il ne faut pas s'attendre à toujours voir leurs résultats immédiatement. Dans un écran de chargement le titre indique même que certaines décisions prisent dans ce volet, pourraient avoir de grandes conséquences dans le 3ème. Pour le vérifier, il ne reste plus qu'a attendre.


    Ces phases de dialogues restent très présentes, mais le titre opte clairement pour beaucoup plus d'action que son ainé, en délaissant donc un peu son coté RPG.

    Mass Effect 2 propose une aventure prenante, même si cette fois l'ennemi principal est moins présent que dans la première partie, au profit de multiples aventures, et de personnages vraiment très travaillés. Y chercher un FPS serait à mes yeux une erreur, y chercher un RPG le serait tout autant. J'ai presque vécu ce titre comme un film interactif. J'ai le sentiment d'avoir vécu une histoire, j'en garde beaucoup de souvenirs, alors qu'il ne reste rien ou presque de son gameplay. J'attends la suite comme on pourrait attendre la suite d'un livre, pour son histoire, et juste pour ça.


    Pour ceux qui ne connaitraient pas encore Shepard, faire le premier volet avant d'entamer celui ci serait un très bonne idée, car encore une fois, le héros principal de cette trilogie, c'est son histoire, le  gameplay n'a pour but que d'en faire tourner les pages.